La sophrologie caycédienne est la sophrologie authentique créée et enseignée depuis les années 60 par son fondateur le Professeur neuropsychiatre Alfonso Caycédo. Son diplôme nécessite deux années de formation complémentaire au diplôme de sophrologie et approfondit les techniques sur le plan biologique, cellulaire et au niveau des valeurs de la vie et de l’être.

« Au milieu de l’hiver, j’ai découvert en moi un invincible été ». Albert Camus

« Avec la sophrologie telle que l’enseigne Alfonso Caycédo, son créateur, j’ai fait l’expérience d’ une méthode simple, douce, lumineuse, et très efficace. Et au travers des témoignages de mes élèves  depuis dix ans, je constate que c’est un entrainement qui répond à une soif collective de mieux-être individuel et de meilleure estime de soi. Aussi, dans le contexte de conditionnement et pression sociale actuel, de fragmentation des activités, elle donne accès à un sentiment d’unité intérieure très rassurant, et avive le désir de redécouvrir, conquérir et transformer sa vie pour lui donner un sens personnel, en dehors de toute idéologie ou religion. Un merveilleux outil  pour affirmer au fond de son être, ses capacités d’ autonomie, de dignité, de liberté, d’optimisme et aussi de curiosité et de bienveillance pour le monde qui nous entoure avec toutes ses différences… J’ai totalement confiance dans l’immense capacité d’essor et de renaissance de chacun, pour en avoir eu sans cesse la preuve. Et je rêve que cette « gymnastique de l’être » fasse partie un jour du programme scolaire pour aider notre petit monde à changer positivement et en conscience… « 

La Sophrologie est un ‘entraînement de l’être’, corps et esprit, qui associe yoga, méditation, relaxation statique ou dynamique, techniques de visualisation positive, et dont la philosophie est tournée vers les valeurs de l’être et de la vie sous l’éclairage de la phénoménologie existentielle (mise entre parenthèses des connaissances, jugements, a-prioris pour adopter un regard neuf sur les phénomènes). Elle se pratique en position assise ou debout pour les relaxations dynamiques, sans conditionnement particulier, guidée tout le long de la séance par la voix de la sophrologue et dure une heure environ. Etant simple à utiliser et s’adaptant à tous les aspects de la vie, la pratique de la sophrologie se développe actuellement et dans de nombreux domaines: médical, pédagogique, artistique, social, gestion du stress et préparation sportive.

C’est une méthode qui renforce positivement la personne sur le plan mental et physique, elle permet d’accéder progressivement à un mieux-être, à une bien meilleure capacité d’adaptation dans le quotidien, à une conscience plus sereine, de développer les capacités de gestion active du stress et des émotions négatives, de se préparer à des objectifs personnels, d’améliorer la relation à soi-même et aux autres, d’inscrire dans le système nerveux de nouveaux comportements en harmonie avec notre être. Cette technique n’engage entre la ou le sophrologue et l’élève ni suggestion ni transfert, elle peut donc accueillir lors d’une même séance des personnes proches.  Et elle est conseillée à toutes et tous quelque soit l’âge, et en pleine possession de ses facultés de conscience.  Pour combler votre curiosité: LE site de la sophrologie Caycédienne.:

La Sophrologie caycédienne n ‘est pas une branche de la sophrologie mais bien la sophrologie dans sa forme authentique  avec sa méthodologie originale telle que créée en milieu hospitalier puis développée depuis 1960 par son fondateur le Professeur Alfonso Caycedo, médecin psychiatre et neurologue, et qui continue de s’actualiser aujourd’hui en prenant en compte les expériences croisées des sophrologues caycédiens. L’ajout du terme « Caycédienne » s’est imposé en 1992 par la nécessité de distinguer la méthode du Professeur Caycedo de celles créées par d’autres écoles sous le nom de « Sophrologie », de façon désordonnée et parfois en contradiction avec les véritables objectifs de la Sophrologie, voire dans certains cas, en utilisant des procédés dangereux d’un point de vue psychiatrique. Elle fait l’objet d’un cursus de formation supplémentaire avec le Pr Caycédo et Natalia Caycédo, école Sofrocay en Andorre, menant au diplôme de Master spécialiste en Sophrologie Caycédienne et approfondit les techniques sur le plan biologique, cellulaire et au niveau des valeurs de la vie et de l’être.

J’ai personnellement constaté l’efficacité de la sophrologie au cours de mon expérience avec des adultes, adolescents, enfants, couple, famille, dans les cas suivants: 

–  confiance en soi, prise de conscience de ses valeurs, de son autonomie, découverte de ses potentiels et de son identité, meilleure estime de soi.

– préparation aux auditions, examens, épreuves sportives,  entretiens d’embauche, prise de parole en public, événement difficile à surmonter, changement de vie: tous objectifs personnels à longue ou brève échéance

– avec les enfants, restauration de la confiance, du sentiment de sécurité dans le cas d’un divorce des parents, de problèmes scolaires, hyper-activité, manque de concentration…

– apaisement des relations dans le cas de conflit familiaux

– prise de conscience de la possibilité de changer certains de ses comportements handicapants. Déconditionnement par rapport aux addictions, pensées obsessionnelles…

– qualité du sommeil, arrêt du tabac, régime amaigrissant, savoir se relaxer et respirer, se concentrer et mieux mémoriser

– accompagnement thérapeutique, avec accord du médecin traitant, pour activer ses capacités d’autoguérison et d’optimisme, diminuer ses craintes et en vue d’un traitement long ou d’une opération, soulager la douleur, accélérer la réparation des tissus, transmettre une énergie vitale aux cellules de l’organisme. A ce niveau, bons résultats observés dans les cas d’algo-dystrophie, capsulite rétractile, vertiges de Ménière, cancers, préparation à l’anesthésie, accompagnements traitements lourds, aux actes chirurgicaux, dépression, anxiété…

  • ma sophrologie

J’ai découvert la sophrologie il y a quinze ans quand je cherchais un moyen efficace de gérer le trac qui perturbait péniblement ma présence sur scène. Dès la première séance, j’ai trouvé cette technique claire, accessible, facile et légère à mettre en pratique et…surtout très efficace. Le trac n’a pas disparu, mais j’ai appris à ménager une zone de confiance et de concentration au moment de monter sur scène qui m’a ramené le plaisir de vivre de tout mon être ces moments précieux et éphémères d’une vie d’artiste.

À une période de ma vie où je donnais beaucoup de cours en communication orale, j’avais tendance à perdre mes repères et mon énergie positive pour mes propres projets. J’ai décidé de revenir vers cette technique et de m’y former. J’ai eu la bonne surprise de découvrir au cours de mes entrainements personnels, qui sont une pure bouffée d’oxygène, de lumière et de détente, que les exercices s’appliquaient à de nombreuses situations du quotidien et imprégnaient progressivement ma manière de percevoir ma vie. J’ai donc continué l’aventure en poursuivant le deuxième volet de ma formation, avec le créateur de cette technique, Alfonso Caycédo, neuro-psychiatre colombien, qui continue d’actualiser sa technique depuis 1960, maintenant en collaboration avec le Dr Nathalia Caycédo, sa fille,  et forme les sophrologues du monde entier en Andorre,  à la Fondation Caycédo. Je souhaitais de tout coeur approcher la personnalité, l’humour et l’humanité radieuse de cette personne qui s’applique à restaurer l’autonomie, la liberté et la valeur des êtres . Une aventure de la conscience et du sentiment d’exister sous l’éclairage rafraîchissant de la phénoménologie existentielle.

  • celle de mes élèves

Dans mon cas, je parle d »élève » puisque mon diplôme indique la spécialité en sophrologie caycédienne, « branche gestion du stress, développement personnel ». Les sophrologues de la branche médicale emploieront le terme de « patients ». En cas d’accompagnement d’une thérapie, je prend donc en compte impérativement l’avis du médecin traitant, ou je redirige mes élèves vers un sophrologue caycédien spécialisé dans le cas clinique qui les amènent.

Qui sont mes élèves?

Ces élèves en séances individuelles ou collectives sont des personnes ayant un objectif personnel ou cherchant une technique simple pour apprendre à respirer et se détendre, à retrouver l’estime de soi, à accepter une maladie, activer leurs capacités d’auto-guérison, ou  manquant de confiance, d’optimisme et d’enthousiasme dans un moment de leur vie. Des enfants aussi vivant une période critique ou agitée, des membres d’une même famille ayant besoin de reconstruire des liens positifs. Mais également des artistes du spectacle, (comédiens, musiciens, danseurs…), ou des personnes en réinsertion ou création d’entreprise, des manageurs d’équipe et chefs d’entreprises, des jeunes artistes en développement,  des étudiants pour préparer leurs révisions et examens, des adolescents en difficulté, des infirmières et personnels soignants ayant besoin de techniques de relaxation positive.

  •   une séance de sophrologie

Cette technique créée pour s’adapter à notre monde occidental, est constituée d’un ensemble d’entrainements de yoga, de méditation zen, de relaxation, de visualisation positive et de techniques spécifiques en mouvements en fonction de l’objectif de la personne.  Elle se pratique les yeux fermés, en position assise ou debout suivant les phases de la séance et le confort de l’élève, pour garder la conscience bien claire même dans les moments de relaxation profonde. Toujours, en conscience du corps grâce aux pratiques respiratoires. Elle dure une heure en moyenne, incluant les moments de dialogues avant et après le vécu de la séance. Je guide vocalement la séance et je ferme les yeux au même titre que les élèves. Je demande ensuite aux élèves de s’entraîner chez eux en suivant le protocole que nous aurons expérimenté ensemble pendant la séance. !!!  L’entraînement personnel est très important, puisqu’il va  permettre des découvertes personnelles qui vont susciter la créativité dans la conduite de sa propre séance, et la mobilisation des capacités d’autonomie et de confiance en soi.  C’est très simple: on suit tranquillement  le protocole noté à la fin de la séance précédente. Et ce moment personnel de pause dans l’activité tumultueuse ou fragmentée d’une journée devient savoureux et … attendu.

Références professionnelles de mes activités en tant que sophrologue Caycédienne, rubrique:iris_lancery

Des témoignages et reportages, sophrologie à l’école:

http://lci.tf1.fr/jt-20h/videos/2014/des-seminaires-anti-stress-pour-mieux-apprehender-l-epreuve-8414955.html

http://www.sophrologie-actualite.fr/tag/ecole/

Témoignages sur la sophrologie dans le domaine de la santé:

http://www.infirmiers.com/profession-infirmiere/competences-infirmiere/quand-sophrologie-fait-du-bien-soignants-patients.html

http://www.cnrd.fr/La-sophrologie-en-geriatrie.html?page=article-imprim&id_article=1417

sophrologie et rugby, préparation avec le XV de France

http://www.sophromedia.fr/rugby-le-xv-de-france-pratique-la-sophrologie/

Publicités