Ces cours sont destinés aux personnes :

  • qui souhaitent préparer leurs interventions orales, et sortir ensuite de cette ‘épreuve’ avec la satisfaction d’avoir pu exprimer leurs idées, leur personnalité et leurs intentions, d’être restéE à l’écoute de l’auditoire, d’avoir su gérer leur respiration et leur détente musculaire, d’avoir su moduler leur voix …: enseignantEs, étudiantEs, manageuSErs, personnel soignant, conférencièrEs, éducatrice(eur)s, animatrice(eur)s, comédienNEs, médiatrice(eur)s, demandeuSErs d’emploi,  thérapeutes, parents, enfants…
  • qui souhaitent oser enfin se faire entendre, dépasser leurs inhibitions, retrouver un ton de voix qui leur correspond, ré-apprécier le son de leur voix, renouer avec le plaisir de l’expression orale, comprendre le fonctionnement physiologique de l’appareil vocal et respiratoire, prendre conscience de leurs ‘tics’ et mauvaises habitudes ainsi que de leurs atouts…

Mes outils et ma méthode de communication orale:

Mon travail s’appuie sur les techniques de respiration, de voix chantée et parlée, de relaxation et sophrologie, exercices collectifs sur des chants ethniques, jeux d’écoute: un ensemble de techniques que j’ai choisies, regroupées et affinées tout au long de mes quinze années de pratique et d’échange avec mes élèves, étudiants et stagiaires. Je transfère mes compétences de la préparation scénique au domaine de l’accompagnement (en particulier et en entreprise) et de l’insertion professionnelle depuis plusieurs années, en intervenant dans de nombreuses formations liées à la communication verbale.

Écouter sa voix, ‘consciemment’ et sans jugement, en train de résonner dans l’espace environnant, c’est se reconnaitre soi-même.  S’entendre exister. Ce n’est pas rien…! Et c’est le début d’une véritable alliance avec soi-même et avec les autres. Être conscient du message oral que l’on donne à entendre et s’assurer de sa bonne réception par l’interlocuteur, cela s’appelle communiquer, faire avec l’autre… Ce que nous savons touTEs faire dans une situation spontanée, mais dont nous perdons les  moyens d’expression dans une situation qui représente un enjeu. Ce sont donc ces moyens que je vous propose de retrouver

Cela devient alors un plaisir de modeler le son de sa voix, comme  un objet sonore que l’on va transmettre, en fonction de l’intention que l’on veut faire partager, de la situation que l’on est en train de vivre, de l’écoute et de l’état de l’interlocuteur. Les outils que je propose sont issus des exercices d’entraînement des chanteurs et comédiens, sur le volume, la projection vocale, le débit, l’élocution, l’énergie, également des chants et improvisations polyphoniques simples, et aussi mais surtout des outils qui mettent l’accent sur  l’ intention et l’attention à l’écoute de l’autre! Cette empathie se travaille, elle est la clé qui va permettre de se détendre et se rassurer face aux autres pour laisser passer de la vie et de l’énergie dans son discours.

Ce qui est  tout à fait différent que de ‘fabriquer’ un modèle de voix destinées à des situations types, où l’on perd toute vitalité et toute identité. (Pour éviter par exemple de ressembler aux personnages de l’illustration au dessus! Ceci-dit, il arrive qu’avec le trac, on ne soit pas toujours loin de ces postures-)…

C’est donc plutôt votre propre’ grain’, votre identité vocale avec toutes ses particularités, que je vous invite à retrouver et à ancrer. Et à aimer ! Cette voix qui a pu parfois finir par nous agacer, et même susciter  chez certainEs d’entre nous une honte, tout simplement parce qu’elle tournait en rond à l’intérieur de nous sans trouver la sortie. Freedom !!:-) Je connais bien le chemin pour l’avoir cherché des années, privée dans ma jeunesse de facilité à m’exprimer, voire éviter toute communication avec les autres par honte d’une attaque régulière de bégaiement. J’étais loin de m’imaginer un jour expliquer aux autres comment trouver un plaisir sensuel à articuler, et un enthousiasme à prendre la parole!

Nous sommes aussi bien loin d’imaginer la souplesse de notre conscience ainsi que nos capacités, et pourtant si près de pouvoir les développer et les acquérir rapidement. C’est le constat que je n’ai cessé de partager avec les élèves qui ont croisé ma route. Le plus dur, c’est de … l’accepter et de se plonger dans l’aventure!!


Publicités